Jan 12, 2015

Pêcheurs de phares


Il était un petit village de Normandie au pied de "la falaise aux harengs". Ses habitants, Pois et Poises, s'adonnaient tout l'été à une activité bien singulière: la pêche. Non celle ordinaire des côtes, mais plutôt, celle-ci: de longue attente, de grande adresse et toujours à pied, la pêche aux phares. 
 
On venait de Terre-Neuvas admirer leur habileté.
C'était grands hourra lorsque l'un d'eux, du bout de sa ligne, saisissait d'un geste rapide et ferme, deux ou trois de ces colosses. 
 
Ce petit village, à renommée grandissante reçu aux jours d'un lointain et bel été, la visite de Dame Pleurniche.
Elle s'initia à cette pêche aux phares, y prit maints et maints plaisirs avec d'abondantes larmes.  

Si vous vous y promenez l'hiver, vous apercevrez ce galet qui porte encore ses larmes.
 
- Nalo Souleyman -

10 comments:

  1. "Les galets qui porte encore des larmes..."
    Ils ont tant de murmures dans leur coeur de pierre!...

    Tes mots rejoignent Paul Bergèse

    Au gré des galets

    Au repos de la plage
    les galets apaisés
    tendent leurs joues
    à la caresse de la vague.

    ********
    Une aventure vibre
    au profond du galet.
    Musique de fontaine
    où s'abreuve un poème.

    *********
    En cette nuit de gel,
    au plus gris du galet
    un cheveu de comète
    est resté accroché.

    ReplyDelete
  2. Jolie photo et titre très amusant, Nalo!

    ReplyDelete
  3. Que ta photo est belle, Nalo. J'aimerais tant marcher sur ces galets et respirer le bon air de la mer.

    ReplyDelete
  4. Très jolie photo ... et ici il y a encore des galets !!!
    Très belle journée !
    Cathy

    ReplyDelete
  5. J'aime beaucoup cela me rappelle les pêcheurs des Sables d'Olonne sur la jetée et sur la plage. Merci Nalo. Je n'arrive pas à m'abonner à ta new's. Je ne reçois jamais le mail de confirmation. Beau mardi

    ReplyDelete
  6. Joli texte et belle composition pour ces pêcheurs de "phares"
    Calme & sérénité pour eux et pour nous :)

    ReplyDelete
  7. Quel beau texte
    J'aime ta façon de voir les choses et surtout de les écrire
    Douce soirée

    ReplyDelete
  8. Belle photo de ce lieu où j'aimerais bien trouver un galet qui a gardé le souvenir des larmes de Dame Pleurniche, elle a du en mouiller abondamment !
    Zoubis

    ReplyDelete
  9. Et doucement glisse la plage, glisse la falaise, galets et lames refluant vers l'abîme, si calme la mer abondante aux pêcheurs, la mer et son murmure de paix, la mer où s'accueille le ciel en sa lumière, l'infini de sa faveur

    ReplyDelete