Dec 29, 2014

Dec 25, 2014

Paisible comme ...


Avec la mer
En contrebas
Je m'installai
Dans mon pré d'Albâtre
Paisible comme ...

- Nalo Souleyman -

Dec 22, 2014

Le Havre


C'était un port tranquille
Avant que ne viennent
Les bombes futiles
Qu'il ne devienne
Une ville mutile

- Nalo Souleyman -

Dec 18, 2014

Autres temps, autres saisons


Il s'en est allé
D'autres contrées visiter
Faisant de celle-ci
Une demeure pour l'Hiver
Résidence d'un non-Eté

- Nalo Souleyman -

Dec 15, 2014

Les deux soeurs


    Cet été sur l'étang
    Y étaient
    Gracieuses et fières
    Nos deux soeurs
    Elégantes de blancheur

    - Nalo Souleyman -

Dec 11, 2014

Fille d'Eole


Des heures durant
Sur ma longue tige
Ai-je
Telle une sentinelle
Sur moi tournoyé
Je n'étais pas fille d'Eole
Mais assurément fleur folle

- Nalo Souleyman -

Dec 8, 2014

Métal rouge


Sur la grève argentée
Loin des falaises tourmentées
S'est posée en opposée
Une tige de métal orangé

- Nalo Souleyman -

Nov 27, 2014

L'endormi


Au matin, l'image estompée de ce géant me revint imprécise mais tenace. Revêtu de brume, coiffé de mille et une cheminées filtrant soleil et senteurs des bois; il était-là, le regard endormi.
 
Bien que discrète, ma présence semblait troubler son éveil. C'était l'heure où emplit de quiétude, il contemplait dans le calme miroir du canal, son image.

En formes géométriques savantes, les barques abandonnées des passants, rappelaient l'effervescence de la veille. Pour lui, point d'agitation au grand jour. Seule la nuit, de son voile, illuminerait angles et tours. Les cerfs des bois, de leur brame nocturne ...

D'un battement de cil, il me fit signe, condescendant en toute paresse à me laisser de lui, voler une ombre.

- Nalo Souleyman -

Nov 24, 2014

Madame de Lys


   Dans un jardin
   Etait une fleur
   Une fleur au vent et au soleil
   Soleil brûlant, soleil sans eau
 
   Survint un soir
   Un soir d'été
   Un jardinier 
   Attentionné
 
   Que vous êtes belle Madame la fleur
   Mais que vous êtes triste Madame de Lys
 
   Un large sourire
   Sur votre coeur
   Ferait rouvrir
   Votre bonheur
 
   - Nalo Souleyman -

Nov 20, 2014

Fleur sauvage


Ses courbes fines et légères
La rendent passagère
Au milieu du champ de blé

Nul lui est comparé
Son étincelante distinction
A mille lieux fait extension

Un délicat ramage
La rend dit-on sauvage
Comment être Fleur et Sauvage ?

- Nalo Souleyman -

Nov 17, 2014

Code barre


Avis de mise en vente !
A toute personne intéressée
Prière de s'adresser au numéro suivant
Merci de téléphoner aux heures de repas
Veuillez laissez votre numéro en cas d'absence
Toute transaction s'effectuera par chèque
En cas d'annulation
Le dixième de la somme sera retenu


- Nalo Souleyman -

Nov 13, 2014

Le pont des soupirs


Le canal, à la nuit tombée, se remplit de hoquets et de larmes. 
Les amants des bois, éconduits, y déversent le torrent de leurs coeurs. 

Chaque matin d'automne, la brume discrète emporte sereine et impassible ce lourd butin. 
Le bruissement de l'onde, avec paresse, emplit de soupirs les arches du pont. 
Le feuillage majestueux des grands arbres, en consolateur, étouffe leurs sanglots.

- Nalo Souleyman -

Nov 10, 2014

Et si la mer était ... vide ?


Accoudé à ma table, l'imagination rêveuse et vagabonde, flottant au-dessus de l'Océan, je m'interroge.
La mer, la mer ... Combien d'aventures épiques et romanesques la remplissent ?
Par-delà peuples, continents, légendes ou mythes et si la mer ... tumultueuse, tempétueuse se dévoilait en son lit comme aux jours du Pharaon ?
Et si la mer ... calme, limpide et d'huile s'écoulait hors de ses eaux telle, l'Oural ?
Ne serait-elle pas ...

- Nalo Souleyman -

Nov 3, 2014

Peut-être bien !


Etes-vous heureuse chère amie ?
A quoi le sait-on ?
Une étincelle dans le regard

Etes-vous heureuse chère amie ?
Comment le saurai-je ?
Une flamme dans le coeur

Etes-vous heureuse chère amie ?
A quoi le voit-on ?
Une pointe dans la voix

Alors heureuse ?
Peut-être bien !

- Nalo Souleyman -

Oct 29, 2014

Les passants


Dans la ville, un Parc.
A l'angle du Parc de la ville, un Plan d'eau.
Sur le Plan d'eau du Parc de la ville, une Passerelle blanche.
Au milieu de la Passerelle blanche du Plan d'eau du Parc de la ville, des Passants.
Les Passants sur la Passerelle blanche du Plan d'eau à l'angle du Parc de la ville observent la Projection de la Passerelle blanche sur le Plan d'eau.

- Nalo Souleyman -

Oct 27, 2014

H.


Hâte la brume
Hiver de plume
Car
Hier la lune
Haute importune
Tard
Hissa fortune
Habile noctambule

- Nalo Souleyman -

Oct 23, 2014

Haute connexion


Voici les temps modernes
Télé portable ordi
Le tout instantané
Voici ces temps modernes
Minuit - midi
Tous connectés
Voici notre ère modem
Joujou wi-fi
Méga octets

- Nalo Souleyman -

Oct 21, 2014

Etrange lumière


Etrange lumière

Pour un sculpteur
Dont la pierre
Dissout les peurs

Où réverbèrent

Les grandes frayeurs
En saintes prières
Contre tout malheur

- Nalo Souleyman -

Oct 19, 2014

Oct 17, 2014

Automne sur Honfleur


Automne s'effeuille
Sur son bassin

Honfleur l'accueille
En traits d'essaims

Que nulle abeille
Ne le dise

- Nalo Souleyman -

Oct 15, 2014

Avis aux non-visiteurs


Prière de ne point vous attarder
A la lecture de ces lignes
Ou à la contemplation
De cette image
Cette page ne vous est nullement destinée
Vos éventuelles réflexions
Vous seront retournées à vos frais
Nous nous dégageons de toute responsabilité
Merci de votre compréhension

- Nalo Souleyman -

Oct 13, 2014

Comme le vent


Les champs du Nord
En formes géométriques
Façonnent les couleurs
Du temps qui passe

- Nalo Souleyman -

Oct 11, 2014

Raboliot


Tapi dans les fourrés, aux abords du château, Raboliot, les oreilles en éveil, retenait son souffle.
Le chasseur de la veille et son vieux chien rusé étaient de retour.  Le gendarme équipé de son fusil et de son nouvel uniforme, avançait bruyamment.
Quelle direction suivre ?


Celle menant à l'étang de Chaon était peu surveillée mais, regorgeait de pièges à collet.
La piste menant aux jardins de Chambord, cette autre voie, devait sûrement être ...


- Nalo Souleyman -

Oct 9, 2014

Fil d'Albâtre


Ô temps qui distille
Le long de la grève
Le parfum des rêves
En un simple fil

- Nalo Souleyman -

Oct 7, 2014

Oct 5, 2014

Réverbères éphémères


L'Allumeur de réverbères
Sur son piédestal
Le long des artères
En un rite ancestral
Hante le parterre
Aux teintes magistrales
Des lueurs éphémères

- Nalo Souleyman -

Oct 3, 2014

Point de vue


Par-dessus les toits
Se découvre la mer
Alors pour soi
Au delà des terres
En secret parfois
Une île de verre

- Nalo Souleyman ... pour Denise et ses rives Genevoises

Oct 1, 2014

Aube


Aube
Ôtes de nous
Le doute subtil
De l'Aurore
Avant que ne viennent
Les feux du Crépuscule

- Nalo Souleyman -

Sep 29, 2014

Périple sur l'Orne


En file indienne nous longions le sentier menant au village.
Une barque vînt à passer. Deux femmes et un petit enfant, le regard indéfinissable, nous firent un signe de tête.

Une odeur de feu et un chant murmuré nous parvenaient à travers le feuillage. Nous ne devions plus être loin.
Harassés par la longue marche et le poids des bagages ...

- Nalo Souleyman -

Sep 27, 2014

Pêche blanche


Quand l'hiver se veut ensoleillé, l'Auvergne scintille de blancheur par ses lacs enneigés.
Pour un week end, pêcheurs et marcheurs emplissent ses eaux.
La pêche blanche, celle-là même qui se pratique au travers de lacs gelés,
aimante nombre visiteurs venus noircir sa surface.
Mais avant, amateurs et amoureux balisent, creusent et circonscrivent cet espace féerique
qu'est le Lac du Guéry.
De loin, les plus paresseux admirent sa paisible et lente métamorphose.
Impassible, le Puy de L'Ouire, en face, laisse filer les blancs nuages.
 
- Nalo Souleyman -

Sep 25, 2014

La ville autour gronde


La ville autour gronde
Le tumulte rageur
S'étend à la ronde
Altier et fier
Il s'élève
Le visage de fer
Sa parole
Contre la leur
Lui jadis l'idole

- Nalo Souleyman -

Sep 23, 2014

Gens des villes


Mais comment faites-vous ... ?
L'habitude, l'habitude
Pas de vertige à cette hauteur ?
C'est la ville vous savez
Toute la journée si haut perché ?
C'est vrai que çà change de votre campagne
Combien d'étages ?
Au moins çà

- Nalo Souleyman -

Sep 21, 2014

Progrès technologiques


Les vastes étendues de jadis
Cèdent vitesse croissante
Priorité au rond-point du progrès
Que sont les champs de l'enfance ?
Les souvenirs du jeune âge ?
La mémoire les rangent-elle
Sous les plans des corniches ?
Progrès techno-logiques !!

- Nalo Souleyman -

Sep 19, 2014

La sente du cap


Vertes vallées
Où serpentent
A l'orée des falaises
D'invisibles randonneurs
Par un phare guidés

- Nalo Souleyman -

Sep 18, 2014

Iron's life


Salut
Suis Iron
Vis au grand air
Sous le soleil et la pluie
Ma parure semble mieux le dire
Mes amis Wood et Plastic
Aiment à m'appeler
Arc-en-ocre

- Nalo Souleyman -

Sep 16, 2014

Sur leurs pas


Où vont ces pas
Qui viennent du coeur
Et ne suivent
La raison au pas ?
Vers la sagesse de l'instinct ?
Vers la paresse de l'instant ?

- Nalo Souleyman -

Sep 13, 2014

Les trois cloches


Vieilles Demoiselles.
Tel est le nom que l'on donnait, en secret, à ces trois amies. Dans ce village Normand de Fontaine où elles étaient nées et avaient grandi, jamais de mémoire l'on n'avait vu l'une sans l'autre.

L'attente d'elle



Illusoire ou réelle
Porte l'espoir
Du sera
Du peut-être

Sep 12, 2014

Sep 11, 2014

Vallée en terre



L'immense vallée
Des hautes terres
Aux cieux perchées
A dut se taire
Engloutie

- Nalo Souleyman -

Sep 10, 2014

Pierres de Pyrène


Tendre est la pierre grise
Au socle ferreux rouge
L'ombre porte son emprise
Afin qu'rien ne bouge

- Nalo Souleyman -