Sep 29, 2014

Périple sur l'Orne


En file indienne nous longions le sentier menant au village.
Une barque vînt à passer. Deux femmes et un petit enfant, le regard indéfinissable, nous firent un signe de tête.

Une odeur de feu et un chant murmuré nous parvenaient à travers le feuillage. Nous ne devions plus être loin.
Harassés par la longue marche et le poids des bagages ...

- Nalo Souleyman -

7 comments:

  1. Douceur de vert, douceur de lumière, comme un clapot, l'or d'un chant irrigue le cœur, liqueur où dansent les reflets fées, où danse une étoile de feuillages

    ReplyDelete
  2. Un lieu aux allures et senteurs venues d'ailleurs.Instant de vie pris sur le vif. Belle semaine à toi. Amitiés. Joëlle

    ReplyDelete
  3. Mots et images fusionnent dans un magnifique tableau
    Splendeur et paix aux mille nuances

    ReplyDelete
  4. Cet endroit me semble tellement paisible. Les arbres peuvent se mirer à volonté das l'eau .
    Magnifiques reflets.
    Belle soirée, Nalo

    ReplyDelete
  5. Que j'aime ces sous-bois, et les reflets des arbres dans l'eau !
    Belle soirée !
    Cathy

    ReplyDelete
  6. Belle ambiance estivale sur la rivière où ombre & lumière se mirent dans l'eau tranquille ; c'est BEAU !

    ReplyDelete
  7. Le chemin en valait la peine...

    ReplyDelete